Longue de 17,800 km, elle est ouverte le 07 juillet 1907.

penmarch entre terre et mer le birinik

Le train BIRINIK empruntait un parcours buissonnier pour relier Pont-l’Abbé à Saint-Guénolé.

Il transportait des voyageurs, du poisson, des légumes.

Le chemin de fer utilisait des voies étroites qui le menaient jusqu’à Plobannalec, Treffiagat, Le Guilvinec, longeait la côte, remontait sur Penmarc’h pour mettre le cap sur Kerity et enfin arrivait à son terminus, Saint-Guénolé.

D’une capacité de 200 voyageurs, le train en accueillait jusqu’à 500 les jours de foire. Pour le pardon de la Tréminou, les gens mettaient leurs plus beaux habits et s’entassaient, serrés comme des sardines, dans le petit train qui les conduisait à la fête foraine très prisée  de tous les bigoudens.

Le train BIRINIK devint train de marchandises en 1946. Le Transbigouden fit son dernier voyage le 29 juin 1963.

Abonnez-vous
au bulletin de nouvelles :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.